C’est une longue histoire… et pour bien tout saisir, je dois expliquer tous les détails. Lecteur, sois endurant !

Un retour planifié au pays s’accompagne de démarches administratives multiples pour „régulariser“ sa situation. L’une d’entre elles concerne l’inscription à la Sécurité sociale. Prévoyante, je m’étais informée avant le départ en appelant le 36 46.

Il me suffisait, me dit-on, de venir demander un formulaire de changement de situation. J’ajoutais „ne dois-je pas fournir le E106 ?“, car mes recherches sur internet me le laissait supposer. On me répondit „oui, mais normalement, la caisse d’assurance maladie vous l’envoie automatiquement.“ Ah bon, jamais entendu parler d’une administration qui envoie des formulaires sans qu’on les ait demandés !!

Quelques jours plus tard, je me rends donc au bureau le plus proche de la caisse d’assurance maladie autrichienne à laquelle je suis affiliée. Une queue immense pour finalement m’entendre dire : “ il faut que vous alliez à la centrale, ici, on ne fait pas ces formulaires“. Bien, le lendemain, je me rends donc à la centrale. Là, effectivement, un bureau spécialement „dédié“ aux affaires européennes. Je n’attends pas mais la fonctionnaire m’explique que je n’ai besoin d’aucun formulaire pour pouvoir m’affilier à mon retour en France. Un déplacement superflu mais je me réjouissais de la simplification des démarches en France.

Erreur ! je me rends à la CPAM qui me demande de lui fournir le E108 rempli par la caisse autrichienne. Un autre formulaire donc … hum, j’envoie un mail à la caisse autrichienne. Ne recevant pas de réponse, je me décide à appeler. On m’explique que cela ne peut être le E108. „Est-ce que les fonctionnaires français ne se seraient pas trompés par méconnaissance?“ J’acquiesce, ne voulant pas blesser la susceptibilité du fonctionnaire autrichien – et je l’avoue, considérant le fonctionnaire autrichien mieux informé que le français. J’appelle donc la CPAM qui me confirme qu’il s’agit bien du E108, qui doit attester de ma radiation de la caisse autrichienne. OK, ne perdons pas patience ! je rappelle la caisse autrichienne. Non, impossible, cela ne peut pas être le E108, en revanche, ils peuvent me fournir le E104 qui liste les périodes d’affiliation et donc la fin de mon affiliation en Autriche. J’accepte l’envoi du formulaire.

Curieuse de connaître l’intitulé exact de ce formulaire E108, je fais une rapide recherche sur internet. En français, il est intitulé „NOTIFICATION DE SUSPENSION OU DE SUPPRESSION DU DROIT AUX PRESTATIONS EN NATURE DE L’ASSURANCE MALADIE-MATERNITÉ“. Strictement interprété, oui, cela pourrait correspondre à un certificat de radiation.
Mais en allemand, „Mitteilung über Ruhen oder Wegfall des Sachleistungsanspruchs bei Krankheit oder Mutterschaft“, il faut comprendre bien autre chose : ce formulaire met fin à une ouverture de droits en cas de maladie ou de maternité qui avait été établie par une autre attestation. Donc la caisse autrichienne a bien raison de refuser de me l’établir !
Faut-il en déduire que le formulaire E108 est interprété de manière différente en France et en Autriche ? Le E108 semble utilisé pour des situations différentes. A quoi servent alors ces formulaires européens s’ils sont interprétés différemment par les autorités nationales compétentes ?

J’attends encore le E104, et j’espère que la CPAM l’acceptera comme justificatif… Affaire à suivre !